Chien Assis de toiture

Comment construire un chien assis ?


Le chien assis peut, dans le cadre d’un aménagement de comble, faire office de fenêtre. Il peut aussi permettre de bénéficier d’un meilleur éclairage naturel, dans ce espace qui sera désormais habité. Si vous comptez en équiper votre toiture dans le but d’aménager plus tard votre comble, voici comment procéder.

Modifier votre charpente

Il y a deux façons de procéder à la modification de la charpente du toit de votre maison en vue de la doter d’un chien assis. Cela peut se faire depuis l’extérieur de la maison. Dans ce cas, il est important de s’équiper d’un matériel de travail adéquat et qui offre une grande sécurité, notamment un harnais. Vous pouvez également entreprendre les travaux depuis l’intérieur de la maison, c’est-à-dire depuis le comble.

La première étape de cette construction consistera donc à tracer la trémie. Pour le faire, il faut poser la trémie sur le rampant et découper. Cela vous permettra de découvrir les chevrons et les liteaux. Ainsi, vous allez déposer les tuiles puis découper les chevrons et les liteaux. Ensuite, il faudra procéder au doublage des chevrons. Pour y parvenir, vous pouvez faire usage de madriers. Cela devrait permettre de mieux consolider les joues du chien-assis.

Réussir la charpente du chien-assis

Dans le but d’optimiser les angles de la charpente de votre chien-assis, il faut faire usage d’une équerre et de connecteurs. Selon les dimensions que vous aurez préalablement choisies, vous pourrez matérialiser les montants et les traverses de votre chien-assis. Une fois que vous aurez terminé le débitage des différents composants de l’ossature, il faut procéder à l’assemblage. Vous allez ainsi constituer la façade ainsi que les joues de la structure. Pour positionner le chien-assis (ce sera la dernière étape), il faut considérer les chevrons. Il faut les placer entre les pannes intermédiaires, plus précisément entre la charpente et la traverse haute de la façade.

Quelques conseils importants

La qualité du bois utilisé est importante. Vous ne pouvez et ne devez pas faire usage de n’’importe quelle qualité de bois pour procéder à la construction de votre chien-assis. Il vous faut du bois qui soit capable d’opposer une bonne résistance à l’eau de même qu’aux UV. En d’autres termes, le traitement du bois est un paramètre à vraiment prendre en compte. Il est conseillé de se tourner vers du bois de classe II, III ou IV.

Aussi, est-il conseillé de veiller à ce que le bardage soit réussi. Il s’agit de poser des tasseaux, qui se constitueront en clin de bardage pour ainsi empêcher l’eau de s’infiltrer à travers le dispositif. Quand bien même vous aurez correctement isolé votre comble, il ne faut pas omettre de compléter cela avec une paroi perspirante. Il s’agit d’un type de parois dont la caractéristique est de favoriser un échange d’humidité entre l’intérieur et l’extérieur du chien-assis. Pour plus d’explication, lorsque de l’eau se trouve piégée à l’intérieur, la paroi l’absorbe et l’évacue. Le processus inverse se produit lorsque l’atmosphère à l’intérieur est trop sèche.

En ce qui concerne le chien assis prix, vous pouvez obtenir un devis en ligne pour en avoir une idée précise.

Infos & Type de chien assis

toit maison

Parmi les types de lucarnes que l’on rencontre sur les toitures, il y a le chien-assis. C’est un aménagement sur les toits qui offre de nombreux avantages, notamment dans le cadre de l’amélioration de l’aération à l’intérieur du bâtiment. Mais de façon un peu plus concrète, voici ce qu’il faut en savoir.

Qu’est-ce que le chien-assis de toiture ?

Bien différent du Velux avec lequel il est souvent confondu, le chien-assis de toiture se présente exactement comme une lucarne, c’est-à-dire qu’il se détache du toit. Il se présente comme une fenêtre droite, construite sur une nouvelle charpente, bien différente de celle de la toiture. Une autre différence, c’est que la pente du chien-assis n’est pas dans le même sens que celui de la toiture elle-même. L’un des impératifs de construction de cette structure, c’est que le toit qui doit l’accueillir ne doit pas être doté d’une pente ayant un degré d’inclinaison élevé.

Il arrive que l’on la confonde avec la lucarne rampante dont la pente est dans le même sens que celle de la toiture. Pour faire construire un chien-assis de toiture sur un bâtiment existant, il est indispensable de demander l’autorisation auprès des autorités locales. Par contre, si cela a été intégré au moment de la construction, le problème ne se pose plus. Les matériaux qui sont utilisés sont entre autres, le bois, le PVC, le verre et le crépi.

Les types de chien-assis de toiture

Le chien-assis de toiture se présente sous plusieurs formes. Chacune de ces formes se différencient en fonction des époques et des architectures.

La lucarne jacobine

Elle est encore appelée lucarne à bâtière ou à chevalet. Le toit de la lucarne ne recouvre pas la baie.

La lucarne capucine

Encore nommée lucarne à croupe, cette lucarne est caractérisée par trois versants. Deux des versants sont latéraux, et vont dans la direction du toit de la maison, tandis que le dernier de forme triangulaire pointe vers l’avant.

La lucarne en chapeau de gendarme

Encore appelée lucarne à jouées galbées, elle a la forme particulière du signe oméga. Elle évoque aussi la forme du chapeau des gendarmes de l’époque de la guerre. Elle peut aussi être pendante ou rampante.

La lucarne en œil de bœuf

On la reconnait grâce à la forme circulaire de la partie vitrée de la lucarne. Il est aussi possible d’en rencontrer de forme ovale.

Les avantages du chien-assis de toiture

En dehors de l’esthétique qu’il apporte en plus à l’ensemble du bâtiment, faire un chien-assis de toiture présente plusieurs autres avantages. C’est un moyen pour optimiser la luminosité à l’intérieur de la maison. Il en va de même pour ce qui concerne les courants d’air. Ce sera aussi un moyen que vous pourrez mettre à profit pour observer l’environnement, accoudé à la fenêtre, ou tout simplement y poser un pot de fleur.

Combien coûte l’installation ?

Si vous ambitionnez de vous faire construire un chien-assis de toiture sur votre maison, il est préférable de le faire en été pour ne pas subir les affres du climat. Il s’agit bien là des travaux qui entrent dans le cadre d’une rénovation. Ne manquez pas non plus de faire une demande d’autorisation pour démarrer les travaux en respectant les prescriptions légales. En fonction de la nature des travaux, il vous faut prévoir entre 2000 et 10 000 euros.